L’idée de faire des photos de la vie courante me trotte souvent, mais je ne sais jamais comment aborder le sujet.

Mais peut-être je vais commencer par les dimanches. Le plus souvent possible (quand je prends le temps, quand je peux, quand je ne me trouve pas une mauvaise excuse à la con… ), j’essaie de passer une partie de mes dimanches avec Jean-Marie, mon oncle, pour l’accompagner dans ses séances de cinéma. Mon oncle est un être plutôt solitaire, mais qui aime bien être entouré de ses copains, toujours joyeux, avec une affection particulière pour les animaux qui transitent par chez lui, plutôt paisible, avec un esprit jeune, vif, et une véritable sensibilité face à l’art.

« Il est la première personne à m’avoir emmené au cinéma. »

Photographie de Nicolas Sénégas

Sur Castres, il possède d’ailleurs le titre de « Monsieur Cinéma ». vous pouvez avoir n’importe quelle question sur le 7e art, il aura toujours, à un moment de sa vie, vu / entendu / regardé / lu / rencontré /  invité / mangé avec / participé à / s’être endormi pendant / s’être marré avec / bref, aura toujours une anecdote au sujet d’un film, d’un acteur ou d’un réalisateur qui répondra à votre interrogation…

Donc le dimanche à Castres pour lui, c’est cinéma… Mais il y a un rituel et celui-ci commence à midi pétante par le repas dominical dans son restaurant favori « Le Médiéval ». Il y a ses habitudes. Les patronnes du restau s’occupent de lui comme s’il faisait parti de la famille, claquage de bises, arbre à palabres etc.., bref un moment de convivialité important pour mon oncle. (Quand je l’accompagne, je ressors toujours de là à point et je pionce toujours un peu pendant la projection).

12h50, départ sans tarder du restau car il a rendez-vous à 13h chez « LE PROFESSEUR » (1 ou 2 fois lors de mes visites, nous avions dépassé l’horaire réglementaire, et le Professeur nous accueillait avec un : «  Mais bon Dieu, qu’est-ce que vous foutez !?  Il est 13h10, vous mangiez encore dans ce restaurant, moi je n’irai jamais ! »).  

Il l’appelle « le Professeur » car il a été dans sa vie professionnelle, professeur dans une grande école toulousaine – Voilà – . Cet homme a toujours eu une passion pour le cinéma,  avec une affection particulière pour les films d’horreur. Bon bref un excellent acolyte pour s’envoyer un film après un bon gueuleton et parler de cinoche. Le Professeur est pour mon oncle un bon camarade, un poil bougon, à cheval sur la littérature et la grammaire, se chamaillant parfois l’un avec l’autre, mais toujours heureux de se retrouver (sauf retard…). Bref le Professeur accueille mon oncle en premier dans la cuisine pour y boire un verre d’eau de vie de poire et parler des dernières sorties cinés. Une fois l’état des lieux fait, ils se lancent un film issue d’une pré-sélection rigoureuse quelques jours avant, dans la salle de projection (salle de projection = Grand écran TV + Capharnaüm incroyable de cassettes et DVD empilés jusqu’au plafond).

Je vous livre donc quelques images d’un dimanche paisible autour d’un repas, d’un film et d’un déballage d’affiches anciennes de cinéma commentées par Jean-Marie et le Professeur.

La vie est plutôt cool 🙂 🙂 🙂

Photographie de Nicolas Sénégas

Archive : La première fois que je suis allé au cinéma. Moi et Jean-Marie devant le Lido à Castres. Nous allions voir « Le livre de la Jungle » .